Imprimer

hollande titre    Visite de la Hollande et de la Belgique Riche de notre expérience l’année précédente le long du Canal du midi et à travers la Camargue, nous avons décidé de visiter la Belgique et la Hollande à vélo en s’arrêtant dans des auberges de jeunesse (oui ils acceptent les anciensComplice munis de la carte seniors de la FUAJ !), des Bed and Breakfast, et des hôtels. Sur la carte des étapes, il est possible d’en retrouver les adresses, un moyen de contact et notre opinion en cliquant sur les icônes.

 

     Notre parcours c'est déroulé du 25 août au 11 sept 2010.  

Retour à la carte générale

galerie

téléchargement de la trace au format kml ou  gpx
(Utiliser ces fichiers, c'est accepter les conditions particulières)
 

      Nous sommes partis de Bordeaux en TGV jusqu’à Lille avec nos vélos, 1 km de vélo pour rejoindre la gare des Flandres et pris un train Intracité jusqu’à Bruxelles. Arrêt de 2 jours pour visiter et hébergement à l’auberge de jeunesse: moules frites chez Léon, Atomium, Centre ville etc.

      Ensuite transfert en train jusqu’à Amsterdam. Arrêt chez un loueur de vélo, escale de 2 jours pour visiter : Superbe ville où l’on se rend compte que la gastronomie n’est pas poussée dans ses limites par les hollandais !

      Transfert ensuite toujours par train jusqu’à Harlingen au Nord du pays et en route!

      Les hollandais ont très bien aménagé le pays pour les cyclistes, que cela soit en ville, dans les bourgades ou la campagne. Ils sont extrêmement aimables et attentionnés lorsqu’ils aperçoivent quelqu’un en train d’hésiter sur le chemin à prendre. Les automobilistes respectent beaucoup les cyclistes. Un seul détail : attention au rail des tramways nombreux en ville, et l’attirance naturelle des roues pour aller s’y bloquerTriste !

      Ils ont un système que l’on retrouve aussi en Belgique de repérage par jalons (knooppunten) des itinéraires cyclistes accompagnés sur le terrain par des petits panonceaux. Les cartes des itinéraires peuvent s’acheter dans les offices de tourismes (lettres bleue VVV) ou par correspondance: voir lien ci dessous (pas facile à trouver mais nous y sommes arrivés !).

      Nous avions acheté le kit « Basiskaart netwerk LF- routes Nederland » Il se compose de 10 feuilles recto verso, dans un étui cartonné, format A4, au 1/150000 couvrant tout le pays. 

carte

      - en rouge les grands itineraires ( LF) - Les petits ronds verts avec un numero : les jalons - les triangles bleus avec VVV les offices de tourismes. Ces cartes sont précises, d'un format agreable et suffisantes

      Pour la Belgique nous avions acheté en ligne une carte Rando Vélo et Ravel en Wallonie au 1/250000. Échelle un peu juste mais on trouve dans les offices de tourismes ou les librairies des cartes «  Fietnetwerk » au 1/50000 un peu chère.

      Les belges sont un peu plus « français » au volant de leurs voitures que les hollandais mais sont très gentils aussi ! Là aussi pas de soucis pour demander sa route

      Il y a aussi le site internet fietsnet.be qui est superbe et qui permet de comprendre le système des jalons (knooppunten). Il suffit de cliquer sur 2 points de la carte et le site renvoie la liste des jalons et les distances entre eux. Il est possible d’imprimer cette liste, ou de la télécharger au format .csv pour la télécharger vers un GPS.

      Ce site permet aussi de charger une application sur Smartphone android qui s’appuyant sur le GPS et le Web va permettre de se guider. Attention aux coûts de connexions !

         Si vous utilisez Osmand en selection la carte OsmCyclo vous aurez accès à tous les knooppuntens. Impeccable pour élaborer un circuit avec une carte hors ligne si on la télécharge en wifi par exemple avant de partir.

      Techniquement rien de difficile : tout est plat si ce n’est en bordure de la mer du nord quelques petites voie goudronnées ou pavées qui montent et descendent les dunes. Attention au vent ! Nous avons opté pour un trajet globalement Nord Sud pour cette raison.

      Aucun soucis avec les transferts en train : tout est prévu et les trains comportent tous les moyens de ranger les vélos. En Belgique il y a même un compartiment fermé en tête de train pour les vélos. Pas du tout la même situation en France dans le TGVTriste…Lire cet article de cyclotourisme N°603.

      Dans les grandes gares de Hollande et Belgique les ascenseurs permettent les changements de niveaux sans prendre de risque dans les escalators. A souligner aussi la gentillesse du personnel roulant pour nous aider à monter les vélos dans les trains ainsi que les sacoches ( 8 dans notre cas + 2 de guidon).